Lissage des cheveux : les 3 choses que la coiffeuse oublie de vous informer

Utilisez-vous quelquefois un lisseur à cheveux ?

Prendre soin du cheveu , cela reste un peu comme prévenir le risque cancer ou tenter de mincir : c’est fondamental, mais il ne faut pas prendre ça avec légèreté.

Le lissage du cheveu est obligé d’ être fait avec précaution pour empêcher de vous trouver avec de la paille sur la tête avant 40 ans.

Se retenir de se lisser les cheveux quotidiennement

Il est nécessaire de favoriser en 1er lieu le séchoir classique, ou encore mieux si vous avez le temps, de les faire sécher à l’air libre.

Ensuite, une fois qu’ ils deviennent presque secs, vous utilisez un lisseur.

Cette procédure demeure essentielle à effectuer car le lisseur crame le cheveu trempé. Il risque ainsi de rendre le poil cassant.

Seul un matériel de qualité vous permettra de ne lisser que tous les 3-4 jours et non quotidiennement.

Utiliser un matériel de qualité

Le lisseur est à choisir avec énormément d’attention : vous êtes conscient qu’un lisseur à 25€ ne fera qu’abîmer et tuer le cheveu.

Il est nécessaire, dans ces conditions, d’opter pour un lisseur de qualité, dont les conséquences sur vos cheveux deviendront plus douces.

Sélectionnez un lisseur avec des plaques en céramique et qui n’assèchent pas la chevelure.

Combiner avec des shampoings pour cheveux

Généralement, il est fondamental de prendre soin de ses cheveux assez souvent.

Lorsqu’ on lisse sa chevelure, il va de soi que le shampoing est important, dans le but de corriger l’impact discutable du lisseur.

Un traitement permettra de les adoucir, de les nourrir et les éclairer.