Changement de mode de cigarette électronique : guide pratique

Mode de cigarette électronique

Vapoter est actuellement une tendance qui consiste à respirer une bonne dose de condensation de vapeur. La sensation correspond vraisemblablement à celle de la cigarette classique. L’utilisation de la cigarette électronique réduit considérablement la consommation du tabac. La gamme de produit e-cigarette est nombreuse et différente selon le producteur et la marque. Il est donc nécessaire de connaitre en détail ce qui concerne la cigarette électronique afin de comprendre son fonctionnement. C’est quoi l’e-cigarette ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses composants ?

e-cigarette : c’est quoi exactement ?

Actuellement, la majorité des fumeurs préfère changer leur cigarette classique en cigarette électronique. La cigarette électronique est un dispositif qui génère une vapeur ressemblant à celle d’une cigarette classique lors de la prise. Cette vapeur est en principe personnalisable selon le besoin du fumeur. Elle est aromatisée et peut contenir de la nicotine. Pour pouvoir produire cette fameuse vapeur, l’ecig a besoin d’une batterie, une résistance et un clearomiseur. Son principe de fonctionnement est simple. Alimenté par la batterie qui fournit la quantité d’électricité nécessaire, la résistance chauffe les liquides présents dans son clearomiseur pour produire une vapeur. L’ecigarette produit la même sensation que celle à base du tabac pour le fumeur. Il peut sentir un picotement ou un hit dans la gorge selon le réglage et le dosage de la nicotine. Beaucoup de personnes sont attirées par la cigarette électronique et veulent savoir comment changer le mode de sa cigarette électronique 

 

Le principe de fonctionnement de la cigarette électronique.

Le principe de fonctionnement de la cigarette électronique est simple. C’est pourquoi l’invention de la cigarette électronique impacte beaucoup la tendance des fumeurs. Grâce à cete technologie, ces derniers sont capables de mettre fin progressivement la dépendance en tabac. Pour cela, il est primordial de connaitre le fonctionnement de l’ecigarette. Pour vapoter de la cigarette électronique, il suffit de mettre en marche l’appareil tout en appuyant sur le switch de la batterie et vous devez aspirer la vapeur sur le clearomiseur. Ce dernier produit une vapeur bien différente du fumé obtenu par un tabac brûlé. La cigarette électronique ne contient pas de produit chimique désagréable comme le goudron et le monoxyde de carbone. En plus, vous êtes libre de rajouter de la nicotine ou non selon votre envie.

Les principaux composants d’une e-cigarette.

La cigarette électronique est constituée principalement d’un clearomiseur, d’une batterie et d’une résistance. Ce sont les éléments de base pour avoir un kit d’une e-cigarette. Le kit est démontable. Le clearomiseur est un compartiment du réservoir du e-liquide et de la résistance. Il est rattaché au kit par le biais d’un pas de vis facile à manipuler. Le clearomiseur est transparent afin de vérifier l’e-liquide. Il est crucial à la production du vapeur pour le bon fonctionnement de l’ecigarette. Son embout ou drip tip permet facilement aux utilisateurs de vapoter. La résistance ou le coil est présente dans le clearomiseur et est constituée d’un fil résistif et d’une mèche en silice pour favoriser l’évaporation de l’e-liquide. Le fil résistif est nécessaire pour la production de la vapeur. La résistance, après avoir chauffée par la batterie, transforme le liquide consommable en vapeur. La batterie quant à lui, est l’élément le plus indispensable de l’ecig. Elle est conçue pour fournir une quantité d’électricité nécessaire pour évaporer le liquide dans le clearomiseur. Elle est généralement de type Li-Ion rechargeable et munie d’un switch ou commutateur pour alimenter la résistance. Une batterie se diffère d’une marque à une autre dont la plus sophistiquée aujourd’hui est le box. A part sa grande autonomie, ce box est doté d’un écran et d’un chipset pour pouvoir paramétrer et régler la tension fournie par la batterie. Cela permet de rendre la vape plus confortable selon l’envie et le besoin du vapeur.

Les différents modes d’un e-cig

De nos jours, le mode de vapotage ne cesse d’évoluer. En plus, la tendance de cette catégorie oblige les concepteurs à produire une large gamme plus confortable avec une technologie avancée. Il est donc évident de s’interroger comment changer le mode de sa cigarette électronique avant de passer au changement. Mais avant de franchir le pas, il est primordial de connaître les différents modes d’une e-cig. Dans le cas général, il est très pratique de naviguer sur les différents modes de cigarette électronique parce qu’il est équipé d’un écran facile à manipuler. Vous pouvez donc basculer d’un mode à un autre via le chipset qui est un dispositif très maniable pour entrer les informations voulues. Le mode variation de puissance ou VW est le mode le plus classique et plus utilisé. Il permet de régulariser la puissance de chauffe avec le variable voltage. Cette variation de puissance est obtenue par la variation électronique au niveau de la tension fournie par la batterie. En mode bypass, l’appareil est programmé en mode mécanique, c’est-à-dire la batterie envoi directement sa tension électrique pour chauffer la résistance de l’e-cigarette. Ce mode est plutôt réservé aux vapoteurs de haut niveau. Lors d’un vapotage, il est possible d’avoir une surchauffe de résistance. Cela provoque une vaporisation totale de l’e-liquide qui est très désagréable aux fumeurs. Le mode TC ou contrôle de température permet d’éviter ce sur-chauffage grâce à un capteur qui régule automatiquement la tension au niveau de la résistance.

Comment changer le mode d’une cigarette électronique ?

Après avoir classifié les différents types des modes d’une cigarette électronique, il est maintenant temps de connaître comment changer le mode de sa ecig. Il n’est rien de plus simple que de basculer à travers ces différents modes selon la situation et son besoin. Comme c’est déjà parlé ci-dessus, le chipset joue un rôle très important pour permettre de changer un mode à un autre. En fait, c’est un jeu de plusieurs composants électrique intégré dans un circuit électronique préprogrammé qui permet de gérer et d’effectuer la programmation des données numériques dans le processeur vers les périphériques. En d’autres termes plus clairs, le chipset permet d’ajuster la puissance de tension électrique fournie par la batterie selon le mode choisi. C’est pour cela que votre box affiche automatiquement la valeur du résistance dans l’atomiseur lorsque vous le connectez. Grâce à cette technique, la vape est confortablement adaptable selon l’envie. Il est important de noter que l’interface d’ajustement du mode est propre à chaque marque. Le mieux c’est de consulter et de se référer à la notice de vote cigarette électronique. L’interface de réglage fourni généralement des information courantes comme le mode utilisé, le pourcentage de charge résiduel, la valeur de la résistance, la tension de sortie, la puissance ainsi que la date et l’heure. Par défaut, le mode de votre ecigarette est configuré en mode de variation de puissance.

La déclaration de performance extra financière
Louer une voiture en Martinique directement en ligne