Formation caces : contacter une entreprise spécialisée en ligne

Formation caces

Pour vous professionnaliser dans le domaine du BTP, des transports et de la logistique, avoir un permis CACES est indispensable. Grâce à ce certificat, il est justifié que vous soyez capable de conduire des engins de chantier tout en respectant les règles de sécurité. Qu’est-ce que le CACES ? Quelles sont les conditions pour obtenir ce permis ?

Qu’est-ce que le permis CACES ?

Conduire des chariots élévateurs, des engins de chargement, des grues mobiles nécessite une préparation. Afin d’utiliser ces appareils en toute sécurité, vous devez posséder un permis qui est le CACES (Certificat d’aptitude à la conduite d’engin en sécurité). Il s’agit d’un certificat donnant l’autorisation à conduire les engins de levage et de chantier. Depuis 1998, l’obtention de ce permis est devenue obligatoire.

Suivre une formation caces est indispensable pour de nombreux métiers : magasinier, cariste ou grutier. Il est adapté à tous types de contrats que vous soyez en CDI, en CDD ou en intérim. Il est à préciser que la validité de ce certificat est de 5 ans sauf pour le CACES de la catégorie des engins de chantier qui dure 10 ans. Une fois que la date est expirée, il est obligatoire de procéder à un renouvellement. Sachez aussi que ce permis est toujours valide, même si vous changez de métier. Découvrez la formation caces et obtenez votre permis.

Quelles sont les différentes catégories de CACES ?

Il existe différentes catégories de CACES qui se diffèrent par le type d’engin à conduire. La catégorie 1 se divise en 2 parties. Le CACES 1A concerne les palettes à conducteur porté ainsi que les préparateurs de commande avec une hauteur de levée allant jusqu’à 1.20 m. Le CACES 1B se porte sur les gerbeurs à conducteur porté dont la hauteur ne dépasse pas 1.20 m. La catégorie B présente également 2 types de CACES. Le 2A se focalise sur les chariots à plateau porteur avec une charge de moins de deux tonnes. Le 2B implique les chariots tracteurs industriels de moins de 25 t. Les catégories 3 et 4 se portent sur les chariots élévateurs frontaux. Pour la première, la capacité est inférieure à six tonnes. La seconde concerne les machines de plus de six tonnes. Quant à la catégorie 5, elle s’oriente vers les chariots élévateurs avec mât rétractable. La catégorie 6 englobe les chariots élévateurs dotés de poste de conduite élévateur avec une hauteur supérieure à 1.20 m. Pour la catégorie 7, il concerne la conduite hors production de tous les types de chariots. À noter que ce dernier CACES remplace la catégorie 6 R389.

Quelles sont les formations et les conditions pour l’obtention du CACES ?

La formation manutention pour l’obtention du permis CACES se divise en 2 parties. Les cours théoriques se déroulent dans une salle et durent environ 7 heures. Différents thèmes y sont abordés à savoir la règlementation des engins concernés, leurs catégories, les matériels de protection individuels, les règles reliées à la prévention sur les voies publiques ou en entreprise, etc. Durant les cours pratiques, vous êtes amenés à vous familiariser avec la machine. Vous réalisez des exercices afin que vous puissiez maitriser les règlements concernant la prise de poste, la manutention, la circulation, le chargement et le déchargement, etc. En général, cette formation caces dure de 1 à 3 jours. Elle varie en fonction de votre niveau.

Pour valider votre capacité à conduire un engin en toute sécurité, vous devez passer un examen. Celui-ci se présente en 2 parties : l’évaluation théorique et pratique. Dans les 2 cas, vous allez être testé sur vos connaissances se rapportant sur les règlementations de conduites et les textes s’y rattachant. Vous devez donc être capable d’identifier les catégories de chaque engin, de connaître ses fonctions et ses technologies, de maitriser les dispositifs de sécurité, etc. 

Quelles sont les formations diplômantes ?
Comprendre les différents types de formations