La déclaration de performance extra financière

DPEF

La déclaration de performance extra-financière, c’est un peu l’étoile montante de l’acronyme. Tout rapport de fin d’année d’une petite, moyenne ou grande entreprise ne peut être ignoré. La RSE est la personne en charge des départements concernés, et a attiré de plus en plus l’attention des entreprises qui sont curieuses de l’impact social et environnemental de l’entreprise.

La déclaration de performance extra-financière : qu’est-ce que c’est ?

Pour les exercices ouverts à compter du 1er septembre 2017, la déclaration de performance extra financière remplacera les rapports de responsabilité sociale d’entreprise de toutes les entreprises qui s’engagent à cette obligation ou y souscrivent volontairement. Elle a été formulée conformément au décret du 19/07/2017 et a converti la directive européenne du 22/10/2014 en droit français. La DPEF incluse dans le rapport de gestion doit également être publiée sur le site Internet de la société concernée. En matière de responsabilité sociétale des entreprises, notamment en matière d’actions environnementales, les déclarations de performance extra-financière sont plus exigeantes que les anciens rapports RSE, et résultent d’un élargissement et d’un renforcement des normes, tant en termes de contenu que de portée. Ainsi, la « Déclaration de Performance Extra-Financière » doit vous aider à renforcer vos capacités en analysant attentivement l’impact extra-financier de vos activités. En effet, il peut donc être vu comme un outil d’aide à la décision et de suivi sur le long terme, vous permettant d’identifier et de transformer votre organisation sur la base d’informations des finances complètes et à jour.

Pour plus d’information, veuillez suivre ce lien kshuttle.io

Une DPEF : pourquoi faire ?

C’est une très bonne question : pourquoi faire une déclaration de performance extra financière ? Outre les aspects purement juridiques qu’on verra dans la deuxième étape, l’intérêt variera en fonction de la taille de votre entreprise et de la nature des activités. Mais aussi (le plus important) vos attentes :

  • Vous souhaitez apporter de la transparence à votre démarche ?
  • Vous souhaitez apporter plus de lisibilité et de confiance à vos parties prenantes ?
  • Plus généralement, vous souciez-vous de votre image de marque ou de votre marque employeur ?

Que la DPEF soit obligatoire ou non pour votre entreprise, l’objectif principal reste toujours de renforcer votre engagement envers l’écologie, la société et la société. Rédiger et publier DPEF, c’est aussi prendre des engagements précis pour améliorer votre stratégie RSE. Et mesurez avec précision vos réalisations dans ce domaine.

Quels sont les contenus de la déclaration de performance extra-financière ?

Le rapport de performance extra-financière comporte quatre parties : la description du modèle économique, la présentation des risques sociaux et environnementaux, la présentation des politiques et des finances mises en œuvre et les résultats de ces dernières. Ces derniers fournissent des informations directement liées aux enjeux du développement durable.

Problèmes traités par la déclaration de performance financière excédentaire

Cette déclaration de performance extra financière inclut des renseignements sur les domaines du développement à long terme :

  • Données sociales : emploi, santé, sécurité de l’entreprise. On retrouve ici les grands thèmes de la qualité de vie et de travail.
  • Données sociétés : mesures de lutte contre les discriminations, égalité hommes-femmes et intégration des travailleurs handicapés.
  • Données environnementales : actions menées pour lutter contre les déchets, la pollution, le réchauffement climatique…

Quatre parties de la déclaration de performance non financière

La DPEF doit être divisée en quatre parties différentes :

  • Description du modèle économique de l’entreprise : principales activités, cotations, principales ressources, stratégies.
  • Les entreprises doivent aussi démontrer des évolutions reliées au respect des droits humains, à la prévention par rapport à l’évasion .
  • Présenter les démarches déjà mises en place pour diriger les possibilités des risques dans la section précédente.
  • Rapporter les résultats de la mise en œuvre de la politique

Comment établir une déclaration de performance extra-financière ?

Publier sur leur site internet. Tellement d’inspiration pour vous d’utiliser. On a sélectionné pour vous quelques reportages ici. En termes de risques environnementaux, voici quelques suggestions pour la mise en place d’un DPEF au niveau des PME.

On collecte les bonnes données pour mettre en œuvre vos recommandations DPEF

  • Identifiez vos enjeux RSE en analysant vos risques et les leviers pour y faire face

La partie qui a besoin de rechercher des informations et de contextualiser votre champ d’action. Qui peut le faire mieux que votre équipe interne ? Ils peuvent ensuite gérer l’effet de levier et les métriques qui sont essentiels à votre rapport. Par conséquent, ce travail peut être vérifié par un tiers.

  • Utilisez ses informations pour améliorer les performances de votre entreprise

Plus votre rapport n’est complet, meilleure sera la performance globale de votre entreprise. Cette déclaration ne doit pas être considérée comme un ensemble de restrictions imposées à votre prochain exercice.

En réduisant vos risques environnementaux, c’est-à-dire en réduisant vos déchets, en coopérant avec des prestataires répondant à des normes strictes ou en des projets de finances de compensation carbone, l’image de votre entreprise est améliorée. On peut généralement économiser beaucoup d’argent.

Louer une voiture en Martinique directement en ligne
Contacter un fournisseur en ligne pour l’achat de vêtements de travail