Publié le : 26 juillet 20227 mins de lecture

Vous avez l’ambition de travailler dans une entreprise en tant que garant de la sécurité du système informatique. Devenir un expert de la cybersécurité est peut-être votre projet bien que vous manquiez d’expérience. Il s’agit d’un plan de carrière qui a de l’avenir et qui promet de l’apprentissage continuel, de l’expérience et jamais de chômage. Découvrez tout ce que vous devez faire ou considérer avant d’entrer dans le domaine de la cybersécurité sans que vous ayez la moindre compétence en main.

Examinez votre parcours actuel et votre rôle professionnel

Il s’agit de la première chose que vous devez faire : une analyse de votre situation professionnelle actuelle. Vous devez avant tout vous demander si vous êtes fait pour travailler en tant qu’expert de la cybersécurité. Beaucoup de personnes actives se lancent dans ce domaine, car elles sont enthousiasmées à l’idée de mettre à l’œuvre leurs compétences pour protéger une entreprise contre les piratages informatiques.

Questionnez-vous aussi à propos de votre personnalité. Il y a certains profils qui sont faits pour la cybersécurité, et d’autres pas du tout. Le commencement de votre carrière se passera bien plus facilement malgré votre manque d’expérience. Votre parcours à un poste de cybersécurité vous fera face à des défis, notamment à cause des changements technologiques. Mais, vous apprendrez continuellement de ces problèmes sur lesquels vous apporterez des solutions.

Posez-vous les questions suivantes avant d’envisager de vous lancer dans la cybersécurité

Le questionnement personnel fait partie des étapes par lesquelles vous devez passer avant de penser à intégrer le domaine de la cybersécurité. En ce sens, demandez-vous si :

–          Vous avez des certifications dans le secteur de l’informatique et si elles sont à jour.

–          Vous avez une habilitation de sécurité.

–          Vous avez des expériences antérieures dans le secteur de l’informatique qui pourrait s’aligner à celles d’un spécialiste de la cybersécurité de niveau débutant.

Quelques expériences dans l’informatique ou la sécurité des systèmes sont toujours les bienvenues si vous désirez travailler dans le domaine de la cybersécurité. Mais cela n’est pas toujours nécessaire comme le confirme Cyber University (Cyber University propose des formations en cybersécurité). Le plus important est que vous vous concentriez sur la formation que vous suivez. Au terme de celle-ci, vous pouvez passer un examen de certification (ex : FOR508).

Utilisez les réseaux professionnels comme LinkedIn

Le réseautage est une pratique courante dans le monde de l’entreprise, lorsque de jeunes diplômés ou professionnels en reconversion. Dans le domaine de la cybersécurité, il est essentiel pour votre carrière d’avoir les bons contacts afin de la booster. Il y a des professionnels de la cybersécurité qui sont embauchés et d’autres qui changent uniquement de poste. Dès que vous avez le seul contact qu’il faut, cela peut vous mener à votre prochain poste en cybersécurité.

Sortez des sentiers battus

Pour embrasser une carrière dans la cybersécurité, soyez attentif aux détails et n’hésitez pas à penser au-delà des sentiers battus. En ce sens, vous devez adopter les pensées d’un cybercriminel. Par exemple, si vous débutez dans une entreprise, analysez le système informatique de cette dernière et essayez d’identifier les vulnérabilités en faisant comme ce que ferait un hacker. Vous devez contester une théorie ou une technique communément utilisée par les experts de la cybersécurité et optimiser l’utilisation des outils à votre disposition.

–          Quelle technologie l’entreprise utilise-t-elle ? Il est important que vous sachiez les bases de son fonctionnement.

–          Savez-vous comment fonctionnent les réseaux et l’informatique dans le cloud ?

–          Comment devez-vous agir lorsque la technologie en place ne fonctionne pas comme prévu ?

Une fois que vous avez décelé une faille, une vulnérabilité ou une faiblesse via laquelle les cybercriminels peuvent intervenir, il vous est plus facile de mener un plan d’action afin de protéger l’environnement informatique de l’organisation.

Soyez attentif aux technologies suivantes

La cybersécurité évolue selon les progrès technologiques qui s’opèrent au fil des années. C’est la raison pour laquelle les cybercriminels innovent constamment, mettant les experts dans ce domaine face à des défis. Pour ce faire, vous devez surveiller les technologies suivantes :

–          Internet des objets (IoT)

Smartphones, tablettes, phablettes… De nombreux appareils mobiles peuvent être des cibles de choix pour les cybercriminels. Vos connaissances de leurs vulnérabilités sont un atout. Sur un réseau informatique, il y a toujours un élément qui peut être le maillon faible de la chaîne. Il arrive souvent que ce soit un appareil connecté à Internet.

–          Cloud

Le cloud est désormais la norme dans de nombreuses entreprises. Les systèmes basés dans le cloud gagnent en popularité pour les grands avantages que les organisations tirent de la technologie qu’est le cloud computing. Les hackers peuvent y trouver une faille pour voler des données ou utiliser des comptes utilisateurs auxquels ils n’ont pas le droit d’accès. Pour des entreprises, une faille dans leur système cloud peut leur coûter extrêmement cher. Cela les a poussés à recruter davantage de spécialistes de la cybersécurité.

–          Technologies de cryptage

Les maîtriser vous permet de vous démarquer devant certaines organisations qui en ont besoin : banques, ministères, PME, etc.

–          Machine Learning, Deep Learning et Intelligence artificielle (IA)

Ce sont les technologies d’aujourd’hui et de demain, car elles sont la base de toute l’informatique de ce siècle. À titre d’exemple, il est possible de déployer une IA pour détecter des menaces ou des activités qui peuvent être malveillantes. Grâce aux Machine Learning et Deep Learning, il est facile d’apprendre à un système d’intelligence artificielle à identifier un virus ou un malware au niveau d’un système informatique complexe.