Le Turf à notre époque

Avez vous un idée d’en quoi consiste le tiercé ? Ce n’est autre qu’un mot propre aux mises sur les courses de chevaux. Le joueur de PMU se trouve être l’individu qui va miser concernant l’ordre d’arrivée des pur sang. C’est le PMU, qui signifie pari mutuel urbain qui a permis l’intérêt populaire pour ce jeu. Cet endroit est connu des joueurs et même des individus qui ne jouent pas car, depuis 1930, il était le seul à mettre en œuvre la prise des mises sur les courses hippiques et même s’il ne jouit plus de ce monopole depuis 2010, le PMU garde toute sa superbe pour tous les turfistes.

Aujourd’hui, entre Internet et presse écrite le turfiste dispose de nombreux outils afin de parier où qu’il s’avère être . Le ‘mode opératoire’ du turfiste s’avère être des plus logique car le hasard basique est insuffisant, il faut connaitre l’état de santé de la totalité des chevaux, l’état des hippodromes et par la suite, analyser les divers pronostics pour gagner de belles sommes. Que ce soit depuis bar de son quartier, de chez lui ou pourquoi pas chez le buraliste disposant d’un écran de télévision, le joueur parie sur l’arrivée du quinté puis il suit la course le cœur haletant et de recevoir juste après cette dernière la somme qu’il a gagnée, sur place ou par l’intermédiaire d’Internet s’il se révèle être enregistré au sein d’un site de quinté et autres courses. Le total des paris peut aller jusqu’à d’énormes sommes d’argent surtout quand il s’agit de l’arrivée des cinq premiers chevaux qui formeront le quinté le plus lucratifs. C’est un fait établi le joueur se révèle être véritablement méticuleux, il a convenablement analysé l’ensemble des côtes et les pronostics préalablement à toute mise.

De fait, le quinté se trouve donc être loin du pari basé uniquement sur le hasard du type tirage au sort . Parier sur l’arrivée du quinté implique de consacrer du temps, un amour passion et des facultés d’analyse. Le Pari Mutuel Urbain ainsi que de multiples autres succursales se sont adaptées à l’accession des paris via internet afin d’ en faire un vrai savoir faire, dans le sens où c’est un divertissement qui impose de la technique et un apprentissage tout comme le pur-sang qui apprend son trot. Le turfiste a beau se présenter comme rationnel et réfléchit, il garde toutefois une exaltation toute personnelle lors du départ du grand prix. La valse des pronostics n’est pas prêt de finir de nous faire vibrer au rythme des encouragements scandés par les turfistes pour accompagner les pur-sang sur lesquels ils ont parié. Somme toute, le succès du tiercé avec ses pronostics trouve son origine dans l’interaction de différents protagonistes qui font le spectacle, qui génèrent le mythe et qui entretiennent les fougues : pur-sang, aficionados des pronostics et jockey créent la magie des courses.