Bien s’armer pour ses parties de chasse

armes de chasse

Apparue il y a environ trois millions d’années, la chasse existe encore actuellement. Jadis, la chasse était un privilège réservé à la noblesse. Ce qui n’est plus le cas de nos jours. En effet, elle s’est démocratisée massivement à la suite de la Révolution française, mettant à rude épreuve l’écosystème forestier. Étant devenue essentiellement un loisir, la chasse obéit désormais à une réglementation sévère pour la protection de la faune avec son environnement. Aussi, quelles sont les armes que l’on peut emporter à la chasse ? Pour le savoir, lisez cet article.

Quelles armes emmener pour une partie de chasse ?

Aujourd’hui, tout le monde chasse pour le plaisir et le divertissement. En fait, il existe de nombreuses raisons qui poussent certaines personnes à chasser. Cela peut être pour le plaisir, pour faire un peu de sport ou juste par pure tradition. Néanmoins, peu importe la motivation, il est important de disposer d’un équipement adéquat pour s’amuser et se divertir durant la chasse. Effectivement, les armes sont les premières pièces importantes à posséder. Cet outil est essentiel pour la chasser le gibier. Il existe, dans différentes régions, des armes spécifiques qui sont permises pendant une durée déterminée. Les arbalètes, par exemple, sont utilisées au cours de la saison de chasse à l’arc. Bon nombre de chasseurs pratiquent et améliorent leur précision pendant la période de chasse au chevreuil à une arbalète.

Les fusils de chasse, pistolets et carabines, quant à eux, font partie des meilleurs équipements disponibles et sont utilisées aussi bien par les débutants que par les experts. Pour en savoir plus sur les armes de chasse et autres équipements, le site hartmann-tresore.fr est une véritable référence.

Partir à la chasse avec de bons équipements

En fonction du temps qu’il fait, les vêtements de chasse et le code vestimentaire doivent être adaptés à la chasse. Pour bien acquérir des moments inoubliables, il faut particulièrement vous munir d’éléments spécifiques. En somme, vous devez considérer :

  • La tenue vestimentaire 

Si vous voulez vous harmoniser un peu plus avec le paysage et être à l’aise pendant la chasse, munissez-vous de vêtements réservés pour cette activité. Parmi ces derniers, vous pouvez trouver une veste de chasse ou un gilet, un pantalon de couleur sombre de préférence et des chaussures de chasse. Le choix est vaste. Par ailleurs, certains chasseurs emmènent avec eux leur chien, auquel des accessoires sont aussi réservés.

En principe, la chasse commence en automne et dure tout l’hiver. Le code vestimentaire de la chasse exige, en début de saison, des tenues légères et aérées. En fin de saison, une tenue de protection est exigée. Pour le chasseur, le confort est primordial, car il est l’un des éléments clés de la chasse.

  • Les accessoires 

La durée de la chasse, le lieu et les préférences personnelles du chasseur permettent de déterminer l’équipement à utiliser pour la chasse. Les articles de base à avoir sont les trousses de premiers secours, la boussole, les lampes de poche, les jumelles, la nourriture et l’eau.

Vous devez également vous équiper d’un sac de couchage et d’un sac d’urgence pour les saisons froides. Pensez à apporter un couteau, celui-ci a de nombreux autres usages sur le terrain.

Bien connaître la date et lieu de chasse

Le calendrier officiel et général des jours de chasse par zone n’existe pas encore et c’est dommage. Il est toutefois possible de se renseigner sur Internet ou tout simplement en allant voir le panneau informatif de la mairie de la commune avant la randonnée. Tout dépendra bien sûr de votre lieu de résidence. Des fédérations de chasse publient leurs journées de chasse sur Internet. Des renseignements pourront être communiqués par la mairie. Vous devez également consulter un club de randonnée avant toute excursion.

Prendre ses précautions pour bien s’amuser à la chasse

Dans certains départements, il arrive que la chasse dure un peu plus longtemps, voire même autorisée toute l’année. Pensez donc à vous informer auprès de votre service au sujet des dates d’ouverture et de fermeture de la chasse. Une fois que la date est confirmée, il est indispensable de bien se préparer. Pour cela, le mieux, c’est de faire une liste de tout ce dont vous aurez besoin sur place. Arrivé le jour J, en marchant, observez les panneaux et surveillez votre chien en laisse. Les randonneurs doivent être vigilants et suivre les panneaux indiquant la possibilité d’une chasse organisée sur le lieu qu’ils envisagent de visiter. Ces informations sont faciles à trouver, notamment auprès de la mairie ou en ligne. Une bonne maîtrise de votre chien est par ailleurs conseillée pour ne pas le perdre de vue et pour qu’il obéisse à la consigne. Sinon, l’idéal serait d’opter pour une promenade en laisse ou bien en longe.  

Au nombre des recommandations à respecter durant la saison de chasse, les randonneurs sont rappelés à rester sur les pistes forestières en suivant les panneaux et à tenir leur compagnon en laisse. En dehors de cette période d’activité, les chiens de chasse, qui peuvent être de très bons compagnons pour la famille, sont souvent victimes d’accidents. Il est aussi la raison de nombreuses consultations médicales par an. Tout comme les chiens de promenade. Si des blessures légères (griffures, blessures superficielles…) pouvaient être traitées par le maître, malheureusement, des accidents plus graves pourraient survenir. Cela peut être une blessure infligée par le gibier (le cou, le thorax, le ventre du chien étant des zones vulnérables), surtout chez le chien de chasse plus exposé, ou une chute (entorse, fracture…), une morsure (vipère) ou encore une piqûre d’insecte.

La chasse : plus qu’un loisir

On voit traditionnellement que la chasse est devenue une des activités familiales, qui permet d’unifier ainsi que de partager des bons moments entre ses membres. Elle est presque ramenée au rang d’art, légendaire et protégée. Elle reste aussi l’un des loisirs les plus populaires dans le monde. Bien plus qu’un simple passe-temps, cette activité est avant tout un art de vivre, une manière de découvrir la vie et le monde sauvage. La chasse s’est adaptée au fil du temps à l’évolution de la société.

Grâce à ses recherches sur les espèces et sa connaissance de la faune, le chasseur est devenu l’un des acteurs les plus actifs dans la préservation de la nature. Être chasseur au XXIe siècle, signifie être un élément d’une série incessante de rituels depuis des milliers d’années, dont le chasseur participe à sa manière au développement de la nature.

Recommandations pour l’achat de vêtements pour bébé garçon
Aliments au CBD : trouver une boutique spécialisée en ligne