Conseils pour rédiger un CV en anglais

CV en anglais

Vous pensez que rédiger un curriculum vitae en anglais est un vrai problème ? Détrompez-vous ! En suivant quelques techniques, vous pourrez parfaitement maîtriser cette formalité et ainsi, impressionner vos recruteurs. Voici notamment quelques conseils pour bien composer son cv en anglais.

Bien maîtriser la langue anglaise

L’anglais est aujourd’hui, la langue officielle au niveau international. Que ce soit pour trouver du travail à l’étranger ou pour se communiquer, connaître cette langue est un grand atout, voire une nécessité.

Au niveau professionnel, par exemple, vous devez être capable de rédiger les formalités dont les recruteurs anglais ont besoin. Tel est le cas du curriculum vitae, connu sous le sigle CV. Pour bien le composer, vous devez maîtriser la langue à la perfection. Les entreprises n’auront pas le temps de vous apprendre l’anglais après l’embauchage. Ils veulent que vous soyez opérationnel de suite, c’est pourquoi ils sont très exigeants sur ce point. Vous devez donc faire attention à ne pas faire des fautes ni à négliger certaines règles de grammaire. Privilégiez également l’utilisation des termes clés comme « skill » qui signifient « compétence » ou « achèvement » qui veut dire « expérience ».

Il faut également savoir distinguer l’anglais britannique avec l’anglais américain. Il existe, en effet, certains termes qui ne se ressemblent pas. Par exemple, on dit plutôt « resume » en anglais américain, au lieu de CV, qui est surtout utilisé dans la langue britannique. Vous devez donc le rédiger en fonction de la nationalité de la personne qui vous recrute. Si vous voulez avoir plus de conseils pour composer votre cv en anglais, alors rendez-vous sur ce site www.cvdeboss.com.

Ne pas négliger la forme du CV

Le cv en anglais doit être rédigé selon une structure bien établie :

Il faut commencer par détailler votre état civil. Présentez-vous en y mentionnant votre nom, votre adresse, votre contact, nationalité, ainsi que votre situation matrimoniale.

Ensuite, résumez en quelques lignes votre objectif professionnel. Vous devez préciser le poste que vous souhaitez postuler, car il se peut que l’entreprise ait fait une annonce sur plusieurs postes.

Après l’objectif professionnel, vous devez lister tous les diplômes dont vous disposez, depuis le baccalauréat. Il faut savoir qu’au Royaume-Uni, il est fortement recommandé de mettre tous les détails concernant les études comme la filière, la spécialisation, et même, la mention.

Mettez également les différentes formations que vous avez suivies jusque-là, qu’elles soient incluses dans votre activité professionnelle ou non. N’hésitez pas non plus à mettre en lumière toutes vos expériences professionnelles.

Puis, continuez avec les différentes activités sociales que vous pratiquez, ainsi que vos centres d’intérêt.

Enfin, terminez avec des références. Cette rubrique n’est pas trop valorisée dans le cv français, mais pour les Anglais, c’est une étape importante. Il n’est pas nécessaire de rédiger des dizaines de phrases pour cela. Vous pouvez rediriger le recruteur vers un lien ou mettre directement les coordonnées de votre ancien employeur ou professeur.

Mettre ses atouts en valeur

Le CV est la première information que le recruteur disposera sur vous. De ce fait, il doit être le plus convaincant possible. N’hésitez donc pas à mettre en valeur tous vos atouts. À titre d’exemple, veillez à affirmer votre parcours professionnel, de la manière la plus détaillée possible. Mettez tout : les petits jobs que vous avez exercés en été (même s’ils ne sont pas en relation avec le poste), vos anciennes réalisations… Bref, il faut que le recruteur soit persuadé de votre compétence et qualification. D’ailleurs, il importe peu que le cv en anglais soit court ou long. Le plus important, c’est qu’il soit consistant.

Mettez également des centres d’intérêt qui sont en relation avec l’emploi à pourvoir. Pour terminer, ne négligez pas votre lettre de motivation. Elle est aussi importante que le CV.

Comment obtenir rapidement une carte grise ?
Faire appel aux services d’un courtier en énergie